Investir en nom propre ou en SCI

Vous souhaitez faire un achat immobilier ? Mais faut-il choisir d’investir en nom propre ou en SCI ? Les spécialistes de l’investissement immobilier rentable « IRIA» vous éclairent sur ce sujet.

investir en SCI ou en nom propre

Aujourd’hui investir dans un bien immobilier est un des placements préférés des français. Afin de faire le bon investissement avec une bonne rentabilité, il est important de choisir le statut juridique adapté au moment de l’achat.

Si vous souhaitez acheter en nom propre 

L’achat en nom propre peut se faire seul ou en couple. C’est la solution la plus utilisée et classique pour les couples et personnes seules.

Investir en nom propre signifie que c’est une seule personne qui signe le contrat de vente et contracte un prêt immobilier. La personne qui a investi en nom propre dispose de la pleine propriété. L’achat en nom propre est le plus courante pour les personnes seules et les couples. En effet, ils ont la possibilité d’utiliser les PEL, prêt à taux zéro, etc.

Pour les couples mariés sous le régime de la communauté faisant un achat en nom propre. Le bien immobilier est alors détenu à 50/50.

Pour les mariés sous le régime de la séparation de biens, les personnes pacsées et les concubins qui achètent en nom propre. Le bien est alors détenu par chacun des membres à hauteur de la participation financière de chacun. Dans le cas où il n’y aurait pas d’indication le bien sera détenu à parts égales pour les deux parties.

L’achat en nom propre soumet le propriétaire à l’impôt sur le revenu, il doit déclarer ses revenus fonciers avec ses autres revenus.

Faire un achat en SCI

Cette solution est souvent utilisée lors d’un investissement immobilier et/ou pour des raisons de transmission.

La SCI permet de faciliter l’obtention d’un prêt immobilier lors d’un achat à plusieurs, mais aussi de protéger son patrimoine et de le développer. Créer une SCI est plus contraignant que d’acheter en nom propre, puisqu’il faut créer et gérer une société.

S’il y a une mauvaise gestion de cette société, les créanciers pourront avoir des recours sur le patrimoine personnel des associés afin que les dettes soient réglées.

Concernant la fiscalité, la SCI dispose de certains avantages pour la donation et succession. Pour la donation, l’administration fiscale prélève l’impôt sur la valeur des parts sociales et non sur la valeur du bien immobilier. Ainsi si les parents associés donnent la pleine propriété à leur(s) enfant(s) dans les cadre des donations déductibles, lors de la succession les enfants disposeront déjà de la pleine propriété et n’auront donc pas à payer les droits de successions.

Pour les couples non mariés souhaitant investir ensemble peuvent créer une SCI pour sécuriser le patrimoine en cas de décès du partenaire.

 

L’imposition des revenus perçus par une SCI dépend du régime fiscal choisi par les associés lors de la création de la SCI ou en cours de vie. Elle peut être soumise à l’impôt sur les revenus (IR) ou sur option à l’impôt sur les sociétés (IS). La détermination du régime fiscal est très importante car elle va entrainer des différences dans le montant des impôts et donc la rentabilité de l’investissement. Si vous souhaitez investir et recevoir des conseils concernant le statut d’achat de votre bien immobilier, veuillez nous contacter ci-dessous.

Iria vous accompagne pour réaliser un ou plusieurs investissements rentables. Les équipes d’IRIA cherchent les meilleures opportunités du marché, les proposent, les rénovent, les louent, les gèrent, accompagnent les clients dans leurs stratégies patrimoniales et fiscales et dans leurs financements. Nous vous permettons ainsi de capitaliser sans effort. Visualisez nos opportunités à saisir : ici.

 

Contacter-nous pour plus d’informations. A très vite.

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre téléphone (obligatoire)

Votre message (éventuel)

Facebook
Facebook
YOUTUBE
LinkedIn